Partie 2, conclusion - Vivante, mais inconsciente

Écoutez et faites vous entendre en cet endroit de discussion en-jeu.
Avatar de l’utilisateur
Chroniques d'Akéras
Administrateur
Administrateur
Messages : 308
Inscription : mer. déc. 14, 2011 1:15 pm

Partie 2, conclusion - Vivante, mais inconsciente

Message par Chroniques d'Akéras » mar. juin 25, 2019 9:07 pm

Image
10 juin 629

Étrange début du mois. Les clowns sont revenus en force depuis le mois passé, une première fois avec un… ballon (vraiment?) à rendre fou et une seconde avec un des leurs généraux, apparemment plus sain d’esprit, attiré là dans un plan pour se débarrasser d’un des suppôts d’Auros. Si seulement ça avait marché. Du moins, les aventuriers auront gagné plus d’information et peut-être un futur plan, ce musicien ne semblant pas être capable de contrôler le carnaval trop longtemps.

Grand maître Dathlë nous rapporte que la réunion du Magus, son initiative, s’est bien déroulée. Nos membres de Gardelance sont dotés d’une extraordinaire capacité de réflexion, leurs théories m’ont même inspiré, je devrais procéder à de nos nouveaux tests bientôt. Espérons que les autres factions ont été aussi productives.

Tragédie ce mois-ci (l’est-ce vraiment?) : mort chez les Monségans, parents royaux. Alors que le jeune roi reste protégé de l’intendant quelque part, il semble que celui-ci envoie ses sbires intimider les aventuriers, d’où la mort de Marc-Aurèle. Je me demande si cela a eu l’effet escompté.

Nagus, ancien chef des libérateurs, et Pierre-Armand de Larochelle en sont presque venus aux coups en plein village. Quelque chose à propos d’un désaccord passé, réglé de façon peu diplomatique. Nagus était là pour recruter, semble-t-il, des gens pour un projet d’espionnage.

J’ai eu le plaisir de superviser une des joutes du RIMA et des Ciganos. Rien de bien complexe, simplement déchiffrer une des tablettes de Mme Irma. Les participants se sont donnés, nous avons dû trancher, c’était bien amusant. Même si les Ciganos n’ont donné aucune pitié en duel, les aventuriers se sont bien débrouillés dans les autres catégories, donnant une ambiance festive à l’événement, un moment bien mérité en ces temps troubles.

La Congrégation… deux fois ils ont attaqué le village de Gardelance. Une première fois de nuit, pour tester leur nouvelle création, leur nouvelle mi-ombre, mi-humaine. Elle a été repoussée, mais est revenue plus tard, son esprit humain ayant essentiellement repris contrôle sur son côté ombre. Malheureusement, elle n’a pas pu être capturée pour examen plus approfondi, un autre archimage de la Congrégation est venu la récupérer et quand l’intervention des Dames l’en a empêché, il a simplement récupéré l’ombre et laissé l’humaine pour morte. Elle reste vivante, mais inconsciente. Nous pourrions compter cela comme une victoire, mais nous n’avons rien appris de plus sur leurs processus.

-- Extrait du journal de Livius Babolia, Grand maître du Magus Dei dans les temps troubles suivant la grande noirceur

Répondre