RIMA

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Le Regroupement Indépendant de Marchands et d'Artisans
Rima-4.png
Dirigeant Barnabé Rinsard
Siège Fort-Orace
Fondation 623 AGD

Mission

  • Rétablir et sécuriser les routes commerciales
  • Faire rouler l’économie
  • Obtenir un monopole sur le commerce des Terres du centre
  • Assurer la sécurité de ses membres

Description

Le RIMA (Regroupement Indépendant de Marchands et d'Artisans) est une faction marchande plutôt opportuniste, fonceuse et habile pour créer des alliances et partenariats. La religion n’a aucune importance pour elle, contrairement à la politique, qui est primordiale. Les dirigeants du RIMA sont très au fait des enjeux et des problèmes sociaux, puisque les opportunités d’affaire découlent directement des besoins associés à ces enjeux. Le RIMA a absorbé la majeure partie des autres guildes marchandes, ayant ainsi très peu de compétiteurs. Pour la faction, tout échange commercial est viable. Les florins sont acceptés, mais depuis l'effondrement des sociétés, le troc ou les échanges de service sont souvent privilégiés. Le RIMA est d'habitude conciliant et agréable, mais impitoyable lorsqu'une dette doit être collectée.

Le RIMA comprend 2 souches dans ses rangs : les marchands (artisans, marchands et juristes) et les mercenaires. Chaque souche est dirigée par un conseil de 3 membres, élus par les hauts représentants de la faction. Le haut conseil est composé des membres influents des différentes guildes qui forment maintenant le RIMA. Barnabé Rinsard est le chef actuel du haut conseil.

Histoire

Le RIMA fut fondé durant la Guerre des Trois. Petits artisans et marchands avaient décider de se rallier pour ainsi avoir plus de poids face aux deux monopoles commerciaux qu'étaient la Guilde du commerce et les Frères d'acier. Suite au Traité de Malecq, le RIMA fut désigné comme étant, avec les Frères d'acier, les principaux fournisseurs du centre et du nord du continent, le sud étant sous l'égide de la Guilde du commerce.

Ce n'est que quelques mois plus tard que le Cataclysme frappa. Le coup fut terrible pour le RIMA, dont la majorité des effectifs étaient sur les routes. Les survivants se hâtèrent de se rallier à Fort Orace, résidence du groupe de mercenaires nommé les Zarkiens. Devant la nécessité de survivre, des alliances entre les deux organisations furent formées. Depuis la Grande noirceur, les Zarkiens sont les protecteurs officiels du RIMA. La faction offre des opportunités d'affaire toujours grandissantes, et les Zarkiens s'assurent de leur protection, ne manquant ainsi jamais de travail.

Le RIMA retourna rapidement sur les routes, mais perdirent contact avec Isabella Scarlet, qui leur fournissait le transport maritime. Ils comprirent ainsi que pour garder une économie, les routes terrestres allaient devoir être sécurisées.

Suite au Cataclysme, la majorité des Frères d’acier se sont réfugiés dans les montagnes et ont cessé de commercer avec les autres nations, préférant assurer la survie du peuple nain. Ainsi, il fut assez aisé pour le RIMA de recruter leurs membres encore actifs sur le reste du continent et de racheter la marchandise qu’ils avaient en main. Le RIMA absorba donc son principal compétiteur. Les anciens membre des Frères d’acier gardèrent leur rang au sein de l’organisation, étant des marchands de renommée.

La Guilde du commerce se joignit d’elle-même au RIMA. Voyant là une excellente chance de faire oublier son passé controversé, elle n’hésita pas. Le RIMA gagna un monopole quasi-complet sur le commerce.

Pour rejoindre le RIMA, le candidat doit faire parvenir, par le moyen de son choix, une lettre de présentation à Fort Orace. La lettre doit être concise, contenir les expériences pertinentes pour la faction ainsi qu’être d’une présentation soignée. Si la candidature est retenue, l’appliquant recevra une lettre précisant un point de rendez-vous avec un représentant de la souche qu’il a choisi pour passer une entrevue face à face. Si l’entrevue se déroule bien, un autre rendez vous sera fixé. Pour ce 2e rendez-vous, l’appliquant deviendra un apprenti et devra se plier aux demandes de son maître. Lorsque le maître est satisfait du travail de son apprenti, celui-ci le présentera au conseil de sa souche et l’apprenti devra démontrer en quoi il est un outil essentiel pour le RIMA.

Personnages importants

Barnabé Rinsard

Membre fondateur du RIMA, il a su tirer son épingle du jeu dès les premier jours du Cataclysme. Déjà de tempérament calculateur et opportuniste, la Plaie Monde lui a donné l`occasion de réaliser un coup de mâitre. La perte de vie de membre de sa faction lòn rendu encore très amer et contrôlant. Maître marchand, il est le dirigeant de la faction et à la tête du haut conseil. Il est sans contredit le chef d'orchestre de la faction et son autorité n’a jamais été contestée. Il aimerait renouer des liens avec Isabella Scarlet, mais celle-ci semble avoir disparue depuis le Cataclysme.

Thorak Barbacier

Nain membre des Frères d’acier, il fut l’un des premier à supporter l’idée de joindre le RIMA. Ayant toujours trouvé le cadre des Frères d’acier un peu restrictif, les idéaux du RIMA le rejoignaient plus.Il est très déçu par les agissements de ses frères qui se sont terrés dans les Montagnes au lieu de saisir l`occasion. Maître artisan, il est membre du haut conseil.

Madelina Da Verrazzano

Autrefois à la tête de la Guilde du commerce, après la destitution de la famille Salhassan, elle n’a pas hésité à joindre le RIMA lorsque la possibilité s’est présentée. La guilde n'arrivait plus à se garder à flots et il fallait soit agir ou abandonné. Bien que des tensions avec les autres dirigeants, elle tiens bon. Maître juriste, elle est membre du haut conseil.

Adam Phoenix

Mercenaire réputé des Terres du centre à la tête des Zarkiens, les forces d'Adam Phoenix furent durement touchées par le Cataclysme. Ayant perdu une bonne partie de ses membres et de ses opportunités d'affaires, il offrit naturellement au RIMA de s’installer dans sa forteresse pour pallier aux pertes que la Grande Noirceur apportait a son groupe. De fils en aiguilles, la coopération entre les deux groupes devint la pierre angulaire de la faction, malgré une réticence des Zarkiens. Maître mercenaire, il est membre du haut conseil.

Lieux importants

Fort Orace

Cité forte qui est le coeur des opération du RIMA.

À Gardelance

Gardelance fut l'un des points stratégiques où le RIMA s’établit suite au Cataclysme. Les Frère d’acier étant propriétaires de bâtiments ainsi que d’une petite auberge prospère, le RIMA proposa de reprendre le tout en main moyennant une somme considérable. Malgré la disparition des aventuriers, le coin attirait encore les courageux et les paysan du coin étaient réputés pour peur productivité, possiblement à cause de leurs liens avec les Dames de la forêt. De plus, pour avoir été l'une des rares villes à avoir survécu au Cataclysme malgré une veine de Plaie-Monde en son centre, Gardelance est devenu un endroit emblématique de pèlerinage pour plusieurs.

Vision des autres factions

Les Ciganos

Faction qui fait aussi dans le marchandage et qui est vue comme des rivaux par le RIMA. Les membres du RIMA tentent par tous les moyens possibles de les faire se retirer du marché.

Les Dames de la forêt

Le RIMA n’a que faire des croyances religieuses des autres, incluant ceux qui vouent un culte aux Dames. Toutefois, si les membres de cette faction désirent faire affaire avec le RIMA, il n'y voit aucun problème. De plus, la haute productivité agricole des zones protégées par les Dames représentent de belles opportunités de commerce.

Les Hommes du Roy

Les objectifs et opportunités d'affaires des Hommes du Roy en font l'une des factions les plus appréciée du RIMA. Ils sont d'excellents clients, contribuent au développement social et économique, de même qu'à la sécurisation des routes.

L’Inquisition de Va'an

Bien que la faction ait tenté d'établir des opportunités d'affaire avec l'Inquisition, celle-ci s'est montrée plutôt récalcitrante à commercer, misant autant que possible sur son autosuffisance. Malgré cela, le RIMA reste réceptif, ne portant aucun jugement sur les croyances des autres.

Le Magus Dei

Suite aux frasques de la Main de givre, le RIMA se méfie des mages, mais surtout du contrôle strict que ces derniers veulent imposer sur le marché des objets magiques. De telles régulations pourraient torpiller les opportunités d'affaires et ententes existantes du RIMA.

L’Oeil Aveugle

Le RIMA n'a que faire des croyances religieuses des autres. Si les membres de cette faction désirent faire affaire avec eux, ils n'y voient aucun problème.