Catégorie:Saison 5

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Date hors-jeu 2016
Date en-jeu 622 AGD

Le début de la saison froide fut démoralisante pour les aventuriers de Gardelance. Alors qu'ils revenaient fièrement de leur victoire contre les armées mortes-vivantes du rempart d'Istarius, ils réalisèrent que l'Alliance des Trois en avait profité pour encercler et assiéger l'avant-poste. C'est au courant de la nuit où tant planifiaient célébrer que des ordres dictés en aradrim ordonnèrent l'assaut. En moins d'une heure, les quelques 500 soldats du seigneur local, Edgar III de Monségan, furent vaincus.

Les émissaires aradrims, souldarims et rivadeléens annoncèrent aussitôt les conditions d'occupations aux résidents :

  • Serait accordé au résident, le droit de porter les armes au sein du village en accordance avec les principes divins de protection des siens ;
  • Serait épargné, le résident de Gardelance payant le cens dû et confirmant son assujettissement à l'Alliance ;
  • Serait traité avec respect, le noble pouvant prouver, par ses papiers ou autre moyen, son appartenance à une lignée digne ;
  • Serait puni par le pilori, le résident qui manquerait de respect envers un soldat de l'Alliance et inversement ;
  • Serait puni par le fouet, le résident qui lèverait les armes envers un soldat de l'Alliance ;
  • Serait puni par la mort, le résident qui inciterait à la révolte envers l'Alliance.


Il fut offert à tous les hommes du Roy fait prisonniers d'abandonner leurs allégeances en échange de leur liberté. Certains acceptèrent et les autres furent déportés en Aradrie. Des funérailles en bonne et due forme furent organisés pour les soldats morts au combat; autant ceux de l'armée vaincue que de l'armée occupante.

Les routes principales furent rapidement contrôlées, de sorte à ce que l'Alliance des Trois s'assure le contrôle de l'approvisionnement. Les routes moins stratégiques n'étaient pas surveillées. On comprit rapidement que le but n'était pas de punir les aventuriers et les voyageurs, mais plutôt de solidifier la position militaire de l'Alliance. Seuls ceux qui prenaient la direction de Coeur-Flamboyant étaient empêchés, afin de couper toute aide à Vielgorne, dit le Massacreur. Les aventuriers le désirant purent quitter le village durant l'hiver.

Évidemment, tout n'était pas rose. Plusieurs perdirent la vie lors des affrontements menant à la capitulation de Gardelance. Une frustration grandissante, couplée à une rage impuissante, s'installa chez certains qui n'appréciaient pas de partager leur terre natale avec ces gens venus d'ailleurs. La tension était palpable entre l’ennemi et les fidèles à la Couronne.

Cette catégorie ne contient actuellement aucune page ni fichier multimédia.