Catégorie:Saison 8

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Date hors-jeu 2019
Date en-jeu 629 AGD

Introduction

Le monde a changé et change toujours, soumis aux voies indéchiffrables et aux flux du destin. Il y a 5 ans, la Grande noirceur arrivait, libérant les ombres véritables sur le monde et réduisant au silence les dieux. Peu de temps après, suite à une expédition ratée, la Main de givre devenait la Congrégation sombre.

Devant le danger environnant, des organisations radicales émergèrent, les structures sociales traditionnelles étant en lambeaux et incapables de lutter contre la menace. Les Libérateurs, le Tribunal rouge et même des regroupements de Sethites s’imposèrent sur la place publique de par leur utilité.

Durant 4 ans suite à la Grande noirceur, le continent pansait ses plaies et survivait sans avoir le temps de construire un monde nouveau. Les ombres véritables empêchaient tout déplacement substantiel et réduisaient en cendres les villages mal défendus. Ceci entraîna un renfermement massif sur soi et une extinction progressive des espoirs, si vitaux pour les sociétés.

C’est durant la cinquième année que ceci changea – pour le mal ou pour le pire. C’est lors de la cinquième année que la première ombre véritable fut vaincue pour de bon par l’alliance inusitée de sethites, de priants des Dames de la forêt, de membres du Magus Dei et d’aventuriers et dirigeants de la région de Gardelance. La dissolution permanente d’une ombre véritable constitua la première victoire définitive contre la Plaie-Monde libérée, suggérant que des temps nouveaux attendaient les habitants des Terres du centre. La mort des ombres véritables signifiait qu’un jour, des routes commerciales seraient réouvertes. Que les villes pourraient s’étendre au lieu de simplement se défendre.

Toutefois, comme dans toutes les histoires minimalement soignées, les pires monstres ne sont pas toujours ceux que l’on anticipe. Des structures de plus en plus tyranniques s’installent partout en Terres du centre, justifiant leur prise de pouvoir par la nécessité d’organiser efficacement « la résistance » contre les menaces surnaturelles qui parcourent les landes. Ces derniers promettent qu’ils céderont les rênes du pouvoir lorsque leur mission sera accomplie. L’histoire a prouvée que de telles promesses étaient rarement respectées. Lorsque l’on goûte au pouvoir, il devient de plus en plus difficile de s’en délester.

Le royaume est présentement dans un étau, entre les menaces encore bien présentes de la Plaie-Monde et les gouvernements tyranniques qui prennent racine. Combattre les deux menaces est impossible, de sorte que les habitants des Terres du centre devront faire un choix : veulent-ils mourir libres, ou survivre sous les chaînes? Certains érudits plus optimistes prétendent que d’autres solutions existent, mais j’en doute...

Apperçu de pré-saison

Depuis la Grand Noirceur, les hivers sont une saison redoutable. Les neiges sont si abondante que dès la première neige, les routes sont quasi impraticable. De plus, l’hiver commence beaucoup plus tôt, dès le mois d’octobre. Les gens sont prêt dès le début et ont fait leur provisions. Ils se ressemblent habituellement en grande famille dans des endroits sécurisés. Le froid est si intense parfois que seulement quelques minutes à l’extérieur cause de graves engelures. Seul les ombres véritables et leurs acolytes sont à l’extérieur. Elles sont encore plus dangereuses car le temps froid rend les combats excessivement difficile et la nature n’offre plus vraiment de cachette possible. Sinon, ce sont les terribles blizzards qui font rage durant des jours. Les vents sont si violents qu’il est impossible de rester à l’extérieur. La visibilité est complètement nulle par le fait même. Les gens ne s’étant pas préparé adéquatement survivent rarement aux hivers de la Plaie-Monde.

Étant le premier hiver depuis la sortie de la grotte, les aventuriers de Gardelance n’étaient pas préparer à cela. Par chance, les paysans du coins et certains aventuriers n’ayant pas fait le séjour dans le grotte purent les aider. Les préparatifs commencèrent le lendemain de la bataille contre Arno et l’annonce de la mort du Roy Vielgorne. Les enfants des Dames sentirent que les neiges serait là quelques jours plus tard. Les Malvas des Ciganos tenaient le même discours. Juste assez de temps pour les différents groupes de faire des provisions et de se barricader dans leur camps.

Nulle ne sait s’ils vont tous survivre. Nous le souhaitons tout de même. Ils nous ont bien aidé depuis leur retour. Ils nous ont aussi mit un peu dans le pétrin à quelques reprises, mais c’est rassurant de les savoir présent. Ils ne vivront pas d’aventure autre que leur propre survie durant la saison froide, ça c’est sur! Nous verrons bien à la fonte des neiges qui sera toujours debout et quels dangers se réveillera.

Extrait du Journal de Bérangère, fermière de Gardelance

Pages dans la catégorie « Saison 8 »

Cette catégorie comprend 3 pages, dont les 3 ci-dessous.