Fistal Dathlë

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Fistal 2 720.jpg
Titre Responsable du Magus Dei à Gardelance, ancien membre du Conseil des dix (abjuration)
Naissance 339 AGD
Race Elfe
Nationalité Satila
Profession(s) Archimage (abjuration)

Fistal Dathlë était originellement un membre du Conseil des dix de la Main de givre, où il y supervisait les élèves et projets touchant la sphère d’abjuration. Il occupa ce poste pendant plus de 100 ans, formant des élèves qui devinrent éventuellement des maîtres de la Main de givre – notamment le défunt Vaëran Stratus. En 615 AGD, Fistal laissa le poste de responsable de l’abjuration à Maître Magiisto, un « jeune loup » qu’il avait formé par le passé, préférant rester davantage dans l’ombre à titre de consultant.

Il revint sur la place publique en 627 AGD suite au décès d’Arno Rhéaume, le chef du Magus Dei. Ayant lui-même participé à la création de la faction, il accepta de la reprendre en partie sous son aile suite au décès de son collègue. En 628 AGD, il fut impliqué dans le triste siège de Point-de-Victoire, une bourgade assiégée par la Congrégation sombre. Alors que les invités songeaient à donner à la Congrégation ce qu’ils exigeaient, Fistal et son apprenti proposèrent de mettre à profit leur puissante magie d’abjuration pour tenter une échappée. La plupart des participants du banquet furent tués dans la bataille, mais la Congrégation n’obtint pas ce qu’elle désirait.

Pourchassé par la Congrégation, Fistal se rendit à Gardelance pour y trouver refuge. Toutefois, il fut capturé par le Tribunal rouge, qui le coupa de la toile, l’empêchant ainsi d’utiliser sa puissante magie. Défait, il assura du mieux qu’il pouvait l’aspect administratif de la Main de givre en Gardelance, alors que son collègue Livius Babolia s’afférait aux tâches requérant un accès à la toile. En 629 AGD, les aventuriers de Gardelance, dirigés par Livius Babolia, réussirent à inverser la procédure du Tribunal, redonnant à Fistal ses capacités substantielles.