Gardelance

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Gardelance.png
Aventuriers de Gardelance en 619
Province Terres du Roy
Fondation 567 AGD
Population 719
Dirigeant Pierre-Armand de Larochelle
Religion Mixte
Gentilé Lancegardéens

Ancien avant-poste militaire puis commercial, Gardelance était le dernier arrêt avant Coeur-Flamboyant pour ceux qui se rendaient à la capitale via le chemin du Roy en provenance de l'est. Construit à l'orée de la forêt de Montenchesne, entre la rivière Rouge et les collines de Prébois, ce village a été un acteur important de toutes les guerres qui ont touchées les Terres du centre depuis celle de la Nuit éternelle.

Histoire

La construction du fort de Gardelance se fit en urgence en l'an 567 AGD alors que la guerre de la Nuit éternelle faisait rage. Comme toute l'attention du roi Ardamus VIII était tournée vers Osphélia, il fallait protéger la capitale contre d'éventuels ennemis venus de l'est. Finalement, ceux-ci n'arrivèrent jamais et le fort fut officiellement abandonné par l'armée en 571 AGD.

Certains des fermiers déplacés à Gardelance pour nourrir les soldats du fort demandèrent de rester sur place et commencèrent la formation de ce qu'allait devenir le nouveau village de Gardelance. À partir de 578 AGD, comme personne n'habitait le fort, les murs furent abattus par des villageois voulant en utiliser les pierres. En 595 AGD, le village qui avait déjà la taille qu'on lui connait aujourd'hui fut annexé au territoire de Bénévent. Le marquis Briand Louidas reçu la responsabilité d'assurer la protection du petit village.

À partir de l'an 606 AGD, la Guilde du Commerce tenta de convaincre le marquis Louidas de lui vendre les bâtiments banaux du village. L'acte de vente fut signé en l'an 614 AGD et permettait à la guilde de mettre la main sur le dernier arrêt pour les voyageurs en route vers Coeur-Flamboyant. Une taverne, un hôpital et une chapelle furent aussitôt mis en chantier. En apprenant la nouvelle de la construction d'un nouvel hôpital, les Hospitaliers de Firielle vinrent s'établir cette année là à Gardelance.

Une vague d’aventuriers déferla en 618 AGD sur le petit village de Gardelance. Une rumeur disait que le roi Ardamus VIII s'y serait fait assassiner. La même année, la guerre contre la |Griffe orc ramena Gardelance à ce pourquoi elle avait été construite : un avant-poste de garde servant à repousser les envahisseurs marchants contre Coeur-Flamboyant. À travers les années, Gardelance repoussa les attaques de la Griffe orc, de Briand Louidas, des elfes de Valion, de Victor Jakaël, du Rempart d'Istarius et de l'Alliance des Trois.

Alors qu'il marchait contre Coeur-Flamboyant pour reprendre la couronne à ses porteurs illégitimes en l'an 618 AGD, le duc Lucius Vielgorne nomma Edgar III de Monségan ambassadeur de Vielne à Gardelance. 2 ans plus tard, en 620 AGD, lorsque sa Majesté Vielgorne devint roi des Terres du centre, Edgar III fut nommé seigneur de Gardelance. Au début de l'an 623 AGD, sa Grâce de Monségan obtint le titre de duc de Rivadel, sir Pierre-Armand de Larochelle le remplaça comme seigneur du village et ce dernier nomma Orion Kaden Deaneros intendant pour parler en son nom lors de ses fréquentes absences.

Quand le Désastre frappa, à l'automne de l'an 623 AGD, tous les habitants de Gardelance, comme beaucoup d'autres ailleurs, disparurent. Il furent remplacés, durant les 4 années que dura la Grande noirceur, par de nouveaux arrivants qui s'installèrent dans les bâtiments laissés abandonnés.