Magus Dei

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Magus.png
Surnoms La nouvelle Main de givre
Dirigeant Arno Rhéaume
Siège Santa Purgare
Fondation 626 AGD
Ennemis Congrégation sombre

Mission

  • Regrouper et protéger les mages des Terres du centre;
  • Travailler à la réintégration des mages dans la société;
  • Prôner une utilisation responsable de la magie.


Code de conduite

  • L'énergie magique est une ressource essentielle et ne doit en aucun cas être gaspillée;
  • Les objets et connaissances magiques ne doivent jamais servir un tiers, mais bien la société;
  • Toutes les sphères de magie se doivent d'être prônées et protégées, de l’abjuration à la nécromancie.

Description

Le Magus Dei est une fraternité de mages établie à même l'illustre Santa Purgare. Fondée en réponse à la persécution de la société sur les mages, le Magus Dei accueille les mages de tout horizon et travaille à redorer l'image de ceux-ci sur les Terres. Bien qu'ils se regroupent à la Santa Purgare, les mages du Magus Dei sont présents à travers l'ensemble des Terres du centre ou, du moins, là où la dévastation de la Plaie-Monde ne se fait plus sentir.

La faction s'organise sous cinq échelons qui sont dirigés par le Haut Conseil. La tâche principale à laquelle le Magus Dei dédit une bonne partie de ses effectifs est d'améliorer l'image des mages sur les Terres. Pour cela, le Haut Conseil semble vouloir réparer les erreurs du passé et porte beaucoup d'importance sur ce qui a mené à la naissance de la Congrégation sombre. Les mages veulent aider à combattre les effets nocifs de la Plaie-Monde et, naturellement, ne pas finir comme leur prédécesseur.

Histoire

Suite à la guerre de la Nuit éternelle, la guilde de la Main de givre regroupa les derniers puissants mages des Terres du centre. De nature conservatrice, elle fut créée dans le but de conserver et protéger la magie dans un monde où elle était appelée à disparaître. Avec les années, la guilde prit de l'ampleur au sein des Terres du centre et ses membres devinrent des références en matière arcanique et phénomènes magiques diverses. La Main de givre fût impliquée dans la plupart des conflits des dernières décennies dont la Grande noirceur qui marquera la fin de cette puissante guilde.

Voyant la nature destructrice de la Plaie-Monde, les hauts-dirigeants de la guilde élaborèrent un puissant rituel afin de libérer le continent de son influence. Certains mages mirent en garde leurs confrères des dangers du rituel et quittèrent la fraternité pour signifier leur opposition. Malgré tout, le Conseil des dix procéda au rituel et signa la fin de la Main de givre. Les membres du Conseil furent corrompu par le rituel et massacrèrent ce qu'il restait de la guilde en prenant d'assaut l'École Arcanique établissant leur Congrégation sombre à même les murs de leur ancienne résidence. Cette tragédie concorda également avec le Silence des dieux, provoquant une vague de hargne sociale dirigée envers les mages. Depuis, ceux-ci sont ostracisés et chassés de la plupart des agglomérations urbaines.

Face à cette hargne, Maître Arno Rhéaume sorti de son exil afin de rassembler les mages ayant survécus au massacre de la Congrégation sombre et ceux ayant désertés en même temps que lui la Main de givre. Ensemble, ils reprirent le contrôle de la Santa Purgare et fondèrent le Magus Dei. L'objectif principal du Magus Dei est de travailler à la réintégration des mages dans la société, ce qui passe d'abord par réparer les erreurs du passé.

Personnages importants

Grand Maître Arno Rhéaume

Anciennement Maître de la Main de givre, Arno Rhéaume est l'un des fondateurs du Magus Dei et fait partie des Grands Maîtres et siège sur le Haut Conseil. Il grimpa les échelons de la Main de givre en aidant les aventuriers de Gardelance dans les différents conflits de la dernière décennie et fut présent lors de leur disparition suite au sacrifice de la Grande Archiviste Capucine Bravephin. Depuis le rituel menant à création de la Congrégation sombre, il regroupe les mages restant et est le plus acharné à trouver une solution aux troubles qui accablent toujours les Terres.

Irma Maudaron

Anciennement bibliothécaire de l'École Arcanique, Irma est l'une des rares survivantes à l'assaut de la Congrégation sombre sur l'ancienne école de la Main de givre. Ses connaissances sur la littérature arcanique ont été d'une grande aide au Magus Dei lors de la prise de contrôle de la Santa Purgare, où elle s'occupe maintenant de la bibliothèque et supervise la traduction des parchemins et livres anciens.

Lieux importants

Santa Purgare

La Santa Purgare est une bibliothèque renfermant livres et artefacts magiques, du temps que l'église de Yahvé tentait d'en éradiquer toute trace sur les Terres du Centre. Au fil des siècles, l'influence de l'Église s'est estompée et la peur de la magie également. Depuis la fin de la lignée des Ardamus, la Santa Purgare est davantage devenue une grande bibliothèque renfermant des connaissances précieuses, au lieu d'une institution religieuse régulant la magie. Néanmoins, cet édifice historique et puissant représente exactement ce que le Magus Dei veulent promouvoir, soit une utilisation plus responsable de la magie.


Organisation

Ce n'est pas la structure de la Main de givre qui a mené à sa perte, mais bien l'ambition et l'arrogance de ses dirigeants. La structure organisationnelle du Magus Dei s'en inspire donc grandement, bien que Maître Arno Rhéaume y ait apporté quelques changements.

Protégés

Les Protégés regroupent principalement les jeunes mages persécutés par la société, mais également les sympathisants de la magie qui sont marginalisés par la société d'aujourd'hui. Le Magus Dei se veut un sanctuaire pour les utilisateurs arcaniques et les protège au mieux de sa compétence, même si ceux-ci n'ont pas l'intention de participer au fonctionnement de la faction.

Novices

Les Novices sont les nouvelles recrues du Magus Dei qui ont commencé leur apprentissage arcanique et qui commencent à apprendre les fondements de la faction et à s'y impliquer davantage. Les Novices forment l'échelon le plus populeux vu la création plutôt récente de la faction, et peuvent participer à différente mission de promotion de la magie sur les Terres. Néanmoins, ils se concentrent principalement sur leur apprentissage de la magie, bien qu'ils agissent également en support aux tâches des autres membres actifs du Magus Dei afin de se prouver et d'atteindre l'échelon d'Adepte.

Adeptes

Les Adeptes sont les membres les plus actifs de la faction. Ils prennent part aux différentes activités du Magus Dei, que ce soit la promotion de la magie, le recrutement ou bien la recherche arcanique. Ils agissent également à titre d'archivistes et de scribes au sein de la Santa Purgare. Ils sont bien avancés dans l'apprentissage de la magie et continuent en cette voie.

Maîtres

Les Maîtres sont des utilisateurs arcaniques accomplis qui supervisent les autres membres dans les différentes activités du Magus Dei. La plupart agissent à titre d'enseignant au sein de la Santa Purgare, mais certains s'incombent des missions importantes de la faction, comme les recherches d’artefacts magiques, les expérimentations arcaniques et la collecte d'information.

Grands Maîtres

Les Grands Maîtres sont les mages les plus chevronnés des Terres du centre et forment le Haut Conseil. Ils occupent les postes décisionnels du Magus Dei, tel le Grand Archiviste, le Directeur Académique et le Directeur de la Recherche. Ils s'assurent du bon fonctionnement de la faction et prennent les décisions pour le meilleur des mages et des Terres. Contrairement à leur prédécesseurs, ils tentent de se mêler davantage à la société afin de garder un contact avec leur réalité et de diminuer les tensions envers les mages.

Haut Conseil

Le Haut Conseil est l'instance supérieure du Magus Dei. Tous les Grands Maîtres y siègent et y prennent les décisions orientant la faction. Certains Maîtres sont parfois invités à y prendre part en fonction des décisions à prendre.

À Gardelance

Vu la présence de membre de l'ancienne Main de givre parmi les aventuriers disparus de Gardelance et l'attachement que Arno Rhéaume éprouve pour le petit village, les mages du Magus Dei ne sont pas étrangers à la région. Le Grand Maître lui-même aurait été vu à quelques reprises. Certains disent qu'il viendrait pour rendre hommage au sacrifice de la source Capucine, alors que d'autres disent qu'il revient sans cesse espérant le retour des aventuriers. Malgré ces allées et venues, le Magus Dei n'a aucune présence permanente dans la région de Gardelance.

Vision des autres factions

Les Ciganos

Le Magus Dei est plutôt neutre face aux factions marchandes, bien qu'il entretient de bonnes relations d'affaire lorsque nécessaire; les Ciganos n'en font pas exception. Il est davantage en contact avec la caste des Malvas vu leur propension à la divination. Il surveille également de près la vente d'objets magiques que la caste des Verdas peut faire.

Les Dames de la Forêt

Le Magus Dei porte un grand intérêt pour les Dames de la Forêt vu leur nature surnaturelle. C'est davantage une curiosité académique qu'un réel désir d'être en leur compagnie, puisqu'elles sont très peu aimables vis-à-vis la communauté de mages depuis la Grande Noiceur.

Les Hommes du Roy

Le Magus Dei respecte les lois que les Hommes du Roy préconisent, mais a peu de respect pour les rustres que l'on retrouve dans les régions qui tentent de les faire appliquer. Bien que leurs dirigeants aient une tête sur les épaules, on ne peut pas en dire autant de leurs subalternes.

L’Inquisition de Va'an

Bien que le Magus Dei ai un objectif commun avec l'Inquisition de Va'an, il est rare de voir des mages collaborer avec eux. Des années de persécution par l'Église de Yahvé laissent des marques et elles sont encore apparentes dans les interactions entre les deux factions, même si l'Inquisition est maintenant non religieuse.

L'Oeil Aveugle

Le Magus Dei n'interagit pas beaucoup avec l'Oeil Aveugle et s'en méfie même un peu. L'entité que ses suivants vénèrent mérite un intérêt certain, mais probablement tout autant de méfiance.

Le RIMA

Le Magus Dei est plutôt neutre face aux factions marchandes, bien qu'il entretient de bonnes relations d'affaire lorsque nécessaire; le RIMA n'en fait pas exception. Il surveille toutefois de près la vente d'objets magiques que ceux-ci peuvent faire.