Partie 1 (Saison 7)

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Titre Première partie
Date hors-jeu 18 au 20 mai2018
Date en-jeu Mai 628 AGD

Introduction

Gardelance... Ça faisait longtemps que j'avais pas visité mon village natal. Ça fait un peu mal d'y retourner - surtout la raison pour laquelle j'y retourne. Point-de-Victoire, rasé... Ça a pas de bon sang. On a tu fais le bon choix? Si on avait donné les deux mages du Magus Dei au lieu de se battre, est-ce qui nous aurait vraiment laissés en paix? La mort de mes amis les plus proches, tous les habitants du village qui comptaient sur moi... Ça pèse en maudit sur la conscience. La soirée s'est passée tellement vite. Le plan des mages était si inspirant. Y'a coûté cher par contre...

Gardelance a pas mal changé depuis que j'y suis allé. Y'a comme une nouvelle vie qui a pris racine. Une nouvelle dynamique. Y'a pas de seigneur, pas de maire, juste des paysans, des dangers, pis des représentants de pleins de factions. De ce que j'ai vu des factions, des fois ça travaille ensemble, pis des fois ça joue du coude pour avoir de l'influence. Mautadit, dans des temps de misère comme en ce moment, je comprends pas qui voient pas qui faudrait travailler en équipe.

Y'a le colonel Pierre-Armand qui est débarqué v'la 2 semaines avec sa petite troupe, ben motivé à organiser la région. Bon, ça d'l'air qui a déjà été seigneur, fac y sait comment ça fonctionne, mais je trouve qu'il parle un peu raide aux paysans. J'ai pas l'impression que y'est bin réceptif à leur avis. L'autre jour, je l'ai entendu parler avec sa garde du corps (Anna me semble), pis il disait que les paysans du coin étaient pas les épées les plus coupantes du royaume.

Sinon y'a les Dames. Les paysans de la région se sont vraiment attachés aux Dames. Y'a des lieux de culte partout, pis c'est quasiment rendu une compétition de savoir quel enfant leur sera offert cette année. On m'a dit qui y avait une grosse fête en juillet, le mois où l'enfant doit être donné. Dire qu'avant, les paysans étaient terrorisés à l'approche de ce temps là... Faut vraiment croire que le monde a changé. On dirait vraiment que Gaïa a laissé sa place aux Dames.

J'ai pas vu les gens du Magus Dei, mais j'ai vu le Tribunal Rouge par contre. Ça hante encore mes nuits. Y sont débarqués, habillés de rouge de la tête au pied. Y'ont pris l'herboriste du village, une certaine Olive me semble. Y'ont dit que c'était une magicienne. Elle a dit que non, mais elle avait quand même une baguette en bois dans sa poche. Y'ont réuni tout le village, sa famille y compris, pis y ont demandé de confesser, mais elle a nié. Fac y l'ont écartelée DEVANT SA FAMILLE! Y'a son frère qui a essayé de s'en mêler, mais y s'est fait passé une dague dans le cou avant de pouvoir faire quoi que ce soit. La milice urbaine était complètement impuissante. Pis comme de fait, la bande à Pierre-Armand était pas dans les environs à ce moment là. Avant, y'avait des lois contre ça, mais là, c'est la loi du plus fort.

Pis tout ça, c'est sans compter les menaces de l'extérieur. Heille, la famille des Courbelin m'a dit qu'ils avaient aperçu une ombre dans les bois. Mais pas une ombre ordinaire. Le genre d'ombre qui fait mourir la végétation partout où elle passe. J'en ai vu deux à Point-de-Victoire, pis ça a été la fin du village durant des mois. J'espère qu'est partie loin d'ici... La seule fois que j'ai entendu qu'une ombre de même avait été vaincue, ça avait pris un bataillon de l'Inquisition de Va'an. On m'a dit qui y en avait dans la région, mais y semblent pas très bien implantés. En tout cas, clairement pas assez pour se débarrasser de l'ombre si a décide de rentrer direct dans le village.

Sinon, dans le bois, y'a des suiveux du Carnaval Sanglant qui ont été vus. Ça, c'est pratiquement pire que le Tribunal Rouge. Des humains qui ont abandonné toute espoir de décence pis qui se sont mis à manger d'autres humains. Eux-autres, par contre, la milice urbaine semble capable de les gérer. Y seraient pas beaucoup dans le coin - une bonne chance.

Mais j'ai gardé le pire pour la fin. Les "Libérateurs". La dernière fois qui sont débarqués à Gardelance c'est v'la une semaine. Y'ont pris la moitié de toutes nos ressources, comme d'habitude. Même les marchands du RIMA pis les Ciganos ont dû cracher le morceau. Y'ont ben de l'influence dans la région, y'a aucun autre village de la région qui ose les défier depuis un bon bout, fac c'est pas notre p'tite milice urbaine qui va faire grand chose. Y'appelle ça la "taxe" de protection. On a pas vraiment le choix, y'ont vraiment l'air d'avoir du monde en maudit dans leurs rangs. On sais bin ce qui est arrivé à ceux qui ont pas voulu coopérer...

J'ai entendu dire que y'a 2 jours, des aventuriers seraient sortis d'une cache souterraine. Les mêmes aventuriers qui auraient combattu la Plaie-Monde y'a quatre ans. Si c'est vrai, ça change tout. Ben hâte de voir comment ils vont réintégrer la région. Ça serait ben maudit qu'ils se croient tout permis, le village est quand même géré depuis deux ans par des paysans et de la milice locale, mais comme on dit, on verra ben...

Simon Aubert

Conclusion

Oh, Gardelance. Comme tu ne cesses de me surprendre. J'avais bon espoir que la vie ici soit semblable à celle de Point-de-Victoire, mais après ce que j'ai pu voir ce mois-ci, je n'ai plus aucun doute.

Bien sûr, les aventuriers sont bruyants - ils attirent sur eux des monstres qui ne sortaient jamais des bois avant - mais, au moins, ils sont capables de se défendre et on n'a pas nécessairement besoin de creuser de nouvelles tombes à tout bout de champ.

Une ombre véritable est passée dans le coin. Elle est entrée dans le village avec une bande d'ombres mineures et elles ont surpris plus d'un aventuriers qui ont fini par battre en retraite. Heureusement, l'ombre ne s'est pas trop attardée et a poursuivit son chemin en laissant pour mortes plusieurs personnes derrière elle.

Nous avons aussi eu une visite du Tribunal rouge. Ils se faisaient passer pour des membres de l'Inquisition de Va'an en quête d'hérétiques à purger, mais nous avons rapidement compris qui ils étaient vraiment. Ils essaient encore de nous expliquer comment c'est de la faute des mages si les Dieux ont abandonné les Terres du centre.

Parlant de fous, le Carnaval sanglant est encore en ville. D'habitude, ils restaient dans les bois et s'attaquaient aux voyageurs isolés, mais ce mois-ci, j'en ai vu s'attaquer directement au village. Je pense qu'ils sont divisés en deux castes. Il y a les chefs qui dirigent un peu et ceux qui ramassent les corps morts pour nourrir la meute. Même s'ils ont encore tous l'air humain, leur âme est morte à l'intérieur.

Durant la nuit, j'ai entendu des cris dans les bois. De nouvelles aberrations de la Plaie-Monde que je n'avais jamais vu. Des créatures mortes-vivantes à qui on aurait arraché les yeux. Leurs autres sens ont l'air extrêmement développés. Une chance pour nous que les aventuriers sont bruyants.

Comme à chaque mois, les Libérateurs sont repassés. Comme à chaque mois, on leur a donné la moitié de ce qu'on a produit depuis leur dernier passage. Cela a pris les aventuriers à rebrousse-poil et ils sont tout de suite allés essayer de récupérer nos dons, mais les Libérateurs leur ont montré de quels bois ils se chauffent. Les aventuriers sont revenus avec pas mal de bleus. J'espère pour nous que Nagus ne mettra pas le feu à nos champs.

Tout ça, ça fait un long mois, mais j'ai gardé le meilleur pour la fin : on a repoussé la Congrégation sombre ! Pareil comme à Point-de-Victoire, ils ont demandé les mages du Magus Dei, mais on a encore refusé. On s'est défendu et Vaëran Stratus a battu en retraite. Ils vont revenir mais c'est encourageant d'avoir pu les chasser.

Finalement, cela a été un beau mois. Le village ne s'est pas transformé en cratère. Que demander de plus ? Nos nouveaux arrivants se sont bien intégrés. C'est encore un peu tendu, mais quand même. Le seul hic c'est que ces aventuriers se sont votés un seigneur. On verra comment ça passera devant le conseil ...

Simon Aubert