Partie 2 (Saison 8)

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
Titre Le grand calme
Date hors-jeu 7 au 9 juin 2019
Date en-jeu Juin 619 AGD

Introduction

Le mois de mai n'a pas été très doux. Les hivers sont de plus en plus longs. Espérons que le beau temps revienne vite! Malgré les Dames, j'ai des récoltes qui tardent à arriver!

J'ai bien hâte de voir ce que cette première réunion de factions à Gardelance va donner. Il parait que ça se fait pas mal ailleurs, ce genre de réunion là. J'espère que ça ne fera pas de chicane. On est bien tannés de se retrouver entre deux combats, nous les paysans! On apprécie bien les aventuriers mais j'aime encore plus ma petite ferme bien tranquille.

Il parait qu'une ombre véritable a encore été vue... maudite affaire ça! J'ai entendu dire que ce n'était pas une vraie de vraie. Ce serait plus une personne possédée par une ombre. Je n'ai rien compris, mais je prie les Dames pour qu'elle passe son chemin. On a bien assez des Libérateurs qui ont fait je ne sais pas trop quelle sorte de sorcellerie sur les gnolls... J'en viens à m'ennuyer du temps du bon vieux racket de Nagus. C'était pas mal plus humain que ce que Twygg fait!

Parlant d'humain, ça fait presque un mois qu'on n'a pas vu de nouvelles affiches de propagande de l'intendant Potenco. Je ne sais pas si c'est parce qu'il s'est rendu compte que ça n'aidait pas sa cause à Gardelance ou que c'est juste le calme avant la tempête? Mon mari a entendu des aventuriers dire qu'ils attendaient une grosse attaque bientôt. Une partie de la forêt a même été rasée pour ne pas que les paysans soient touchés par ça. Si c'est vrai, je vous jure que c'est apprécié!

Avec tous ces tracas là, je pense que je vais aller voir la feste compétitive qui a été annoncé. J'ai de la misère à croire que le RIMA et les Ciganos ont réussi à organiser un événement en commun. Espérons que ça va bien se dérouler. Je vais surement aussi revenir plus tard pour la soirée au Nain gris. Je l'ai manqué le mois passé et à ce qu'on m'a dit : ça vaut la peine!

Bon, mon plus jeune a recommencé à raconter des histoires sans queue ni tête. Il a beaucoup trop d'imagination celui-la! Il nous rabat les oreilles avec ses histoires de musique qui se déplace dans les bois. Il dit qu'il y a des gens qui la suivent, même s'ils ne la voient pas. Bien oui! Un musicien invisible! Et puis quoi encore?

Journal de Bérangère, fermière de Gardelance

Conclusion

10 juin 629

Étrange début du mois. Les |clowns sont revenus en force depuis le mois passé, une première fois avec un… ballon (vraiment?) à rendre fou et une seconde avec une de leurs généraux, apparemment plus saine d’esprit, attirée là dans un plan pour se débarrasser d’un des suppôts d’Auros. Si seulement ça avait marché. Du moins, les aventuriers auront gagné plus d’information et peut-être un futur plan, ce musicien ne semblant pas être capable de contrôler le carnaval trop longtemps.

Grand maître Dathlë nous rapporte que la réunion du Magus, son initiative, s’est bien déroulée. Nos membres de Gardelance sont dotés d’une extraordinaire capacité de réflexion, leurs théories m’ont même inspiré, je devrais procéder à de nos nouveaux tests bientôt. Espérons que les autres factions ont été aussi productives.

Tragédie ce mois-ci (l’est-ce vraiment?) : mort chez les Monségans, parents royaux. Alors que le jeune roi reste protégé de l’intendant quelque part, il semble que celui-ci envoie ses sbires intimider les aventuriers, d’où la mort de Marc-Aurèle. Je me demande si cela a eu l’effet escompté.

Nagus, ancien chef des Libérateurs, et Pierre-Armand de Larochelle en sont presque venus aux coups en plein village. Quelque chose à propos d’un désaccord passé, réglé de façon peu diplomatique. Nagus était là pour recruter, semble-t-il, des gens pour un projet d’espionnage.

J’ai eu le plaisir de superviser une des joutes du RIMA et des Ciganos. Rien de bien complexe, simplement déchiffrer une des tablettes de Mme Irma. Les participants se sont donnés, nous avons dû trancher, c’était bien amusant. Même si les Ciganos n’ont donné aucune pitié en duel, les aventuriers se sont bien débrouillés dans les autres catégories, donnant une ambiance festive à l’événement, un moment bien mérité en ces temps troubles.

La Congrégation... deux fois ils ont attaqué le village de Gardelance. Une première fois de nuit, pour tester leur nouvelle création, leur nouvelle mi-ombre, mi-humaine. Elle a été repoussée, mais est revenue plus tard, son esprit humain ayant essentiellement repris contrôle sur son côté ombre. Malheureusement, elle n’a pas pu être capturée pour examen plus approfondi, un autre archimage de la Congrégation est venu la récupérer et quand l’intervention des Dames l’en a empêché, il a simplement récupéré l’ombre et laissé l’humaine pour morte. Elle reste vivante, mais inconsciente. Nous pourrions compter cela comme une victoire, mais nous n’avons rien appris de plus sur leurs processus.

Journal de Livius Babolia, Grand maître du Magus Dei