Pierre-Armand de Larochelle

De Archives de Gardelance
Informations supplémentaires
P-A L - Chroniques d'Akéras.jpg
Nom de naissance Pierre-Armand de Larochelle
Titre Dirigeant des Hommes du Roy
Surnom Monseigneur de Larochelle
Race Humain
Nationalité Lagrange
Parent(s) Richard de Larochelle

Pierre-Armand de Larochelle est le neveu du défunt Roy Ardamus VIII et le fils ainé de Richard de Larochelle, seigneur du bourg de Lagrange, situé à une lieue du Rempart d’Istarius. La famille de Larochelle s’était investie il y a plus de 150 ans dans le développement de ce bourg, qui a d’abord connu prospérité et austérité, puis une fin tragique aux mains des forces mortes-vivantes du Rempart.

Sauvé par le sacrifice de son père, Pierre-Armand fut ensuite pris sous l’aile de Victor Jakaël, archevêque déchu de Yahvé et tyran, qui voulait alors l’instrumentaliser pour légitimer sa candidature sur le trône des Terres du centre. Lorsque l’opposant principal de Jakaël, Lucius Vielgorne, prit d’assaut Coeur-Flamboyant, Pierre-Armand lui ouvrit les portes et lui remit la couronne, réalisant qu’il avait été dupé par l’archevêque déchu.

Quelques années plus tard, alors que l’Alliance des Trois avait été vaincue, Lucius Vielgorne nommait Pierre-Armand de Larochelle en tant que seigneur de Gardelance pour succéder à Edgar III de Monségan, qui avait reçu le titre de duc de Rivadel. Sous l’égide de Pierre-Armand, Gardelance prospéra sous le règne bienveillant, mais vigilant du seigneur.

Suite à la Grande noirceur, Pierre-Armand revint à Gardelance pour coordonner les affaires des Hommes du Roy, dont il devint éventuellement le chef après la série d’assassinats organisés contre les dirigeants de la faction (dont le Roy Lucius Vielgorne). Convaincu que Maximilien Potenco en était la source, Pierre-Armand prit sous son aile le descendant légitime du Roy, Narius Vielgorne. Il tente présentement d’assurer sa sécurité et de le former pour être prêt à régner, mais surtout, à faire face à la menace de Potenco et de la Tour écarlate.

Depuis l’avènement de la Grande noirceur ainsi que la mort de sa garde du corps Anna, Pierre-Armand de Larochelle semble plus sec, plus impatient et plus agressif qu’il ne l’était à l’époque. Bien que ses actions restent essentiellement bienveillantes, certains trouvent son tempérament quelque peu expéditif.